• Elise Rousse

Faites confiance à vos tripes

Updated: Nov 20, 2019

Problème de peau? Ballonnements? Allergies? Cerveau embrouillé? Et si tout partait de votre intestin?


On vous a probablement déjà dit de faire confiance à vos tripes lorsque vous devez prendre une décision. En anglais, tripes se traduit par "guts", qui veut par ailleurs dire "instinct". Ou alors quelque chose vous prend aux tripes quand vous êtes ému. Vous savez pourquoi ?Il s'avère que l'intestin est notre deuxième cerveau ; on l'appelle le système nerveux entérique (et il contient d'ailleurs plus de neurotransmetteurs que notre cerveau actuel). Votre intestin - et plus largement votre système gastro intestinal - doit donc être en bonne santé pour que vous le soyez aussi.



Qu'est-ce que le système gastro-intestinal exactement, et pourquoi doit-il être sain?


Il s'agit de l'ensemble des organes responsables du processus de digestion, c'est-à-dire la transformation des aliments afin qu'ils puissent être absorbés et utilisés par les cellules du corps de l'organisme. Le système digestif est le tube qui commence par la bouche, passe dans l'estomac, le petit intestin, le colon et se termine avec le rectum.


Vous n'êtes peut-être pas sans savoir que près de 70 % du système immunitaire se trouve dans l'intestin, et les bactéries qui y vivent constituent notre première ligne de défense contre le monde extérieur. Des bactéries dans l'intestin? Absolument ! Il y a un vaste écosystème composé de milliers d'espèces différentes qui y vivent ; on l'appelle le microbiote. Il est fait de bonnes bactéries (Lactobacillus ou Bifidobactéries par exemple) et de mauvaises (champignons, parasites et levures).


Les bonnes bactéries contribuent à presque tous les éléments de notre santé : elles aident à digérer les aliments, à éliminer les déchets, à combattre les maladies, à promouvoir une fonction immunitaire saine et à équilibrer le métabolisme.


Il est donc super duper essentiel de garder un microbiote équilibré. Si votre intestin n'est pas en bonne santé, vous ne le serez pas non plus - physiquement et mentalement aussi d'ailleurs. Aussi simple que ça.


Quels sont les signes d'une mauvaise santé intestinale?


Lorsque les mauvaises bactéries sont plus nombreuses que les bactéries saines, on parle de dysbiose intestinale, et cela entraîne les symptômes suivants:


  • Selles molles, informes et malodorantes ;

  • Problèmes digestifs (constipation, diarrhée, gaz, ballonnements) ;

  • Nausées ;

  • Problèmes de peau (eczéma, acné ou le psoriasis) ;

  • Asthme ;

  • Diabète ;

  • Fatigue ;

  • Humeur changeante, anxiété et dépression ;

  • Cerveau embrouillé ;

  • Maladies auto-immunes.


Quels sont les facteurs qui mènent à une mauvaise santé intestinale?


Rien de surprenant, une alimentation déséquilibrée et des mauvais choix de vie en sont les principaux responsables.


* Alimentation déséquilibrée et inadéquate: manque de nutriments: consommation de graisses saturées, de sucre, d'aliments transformés, de glucides raffinés (pâtes blanches, pain blancs, etc.), boissons gazeuses, de boissons énergétiques, caféine, alcool, etc.


* Manque d'activité physique: ne serait-ce que marcher 30 minutes par jour pour faciliter une bonne digestion;


* Manque de sommeil ou sommeil de mauvaise qualité: le système digestif se repose pendant la nuit, donc si vous ne dormez pas bien, lui non plus;


*Niveaux de stress élevés;


* Sur-consommation de médicaments tels que les anti-inflammatoires, les analgésiques, les antibiotiques, les stéroïdes et les hormones ;


* Intolérances/allergies alimentaires non détectées : gluten, produits laitiers, œufs, soja et maïs principalement. Ils peuvent vraiment avoir un impact négatif sur votre santé intestinale, et donc sur votre état de santé général. (Je vous explique ci-dessous une façon simple pour détecter ces intolérances).


Et dans une certaine mesure, vos gênes jouent aussi un rôle dans la mauvaise santé intestinale ; malheureusement, il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire à ce niveau. Cela étant, vous pouvez définitivement améliorer votre alimentation et votre mode de vie.


Comment améliorer votre santé intestinale?


Mangez une gamme variée d'aliments à base végétale: légumineuses, fruits, légumes et céréales complètes car ils contiennent beaucoup de fibres et peuvent favoriser la croissance de bactéries saines et réduire le nombre de mauvaises bactéries.


Manger des aliments probiotiques: les aliments fermentés comme le yaourt, la choucroute et le kéfir.


Mangez des aliments prébiotiques : les prébiotiques sont un type de fibre qui stimulent la croissance de bactéries saines. Vous pouvez les trouver dans les oignons, l'ail, les poireaux, les bananes, les asperges, les pois, les légumineuses, les céréales complètes, ou encore le thé vert.


Mâchez bien votre nourriture: on a tendance à engloutir nos aliments, et ce n'est vraiment pas idéal. Pensez à bien mastiquer - en toute conscience - cela vous permettra d'absorber plus de nutriments. Cela favorisera également une bonne digestion et préviendra les problèmes digestifs tels que les gaz et les ballonnements ;


Pratiquez une activité physique régulièrement pour améliorer votre digestion, booster votre système immunitaire, et réduire votre stress. J'ai un mot pour vous, mes amis : YOGA ! Et si ce n'est pas le yoga, n'importe quelle autre activité fera l'affaire : marche, natation, badminton, etc.


Décelez vos éventuelles allergies/intolérances alimentaires ; déterminez si la consommation de gluten, de produits laitiers, de soya, de maïs ou d'œufs est responsable de votre inconfort (les gaz notamment) ou de troubles plus sérieux tels le psoriasis. Vos tripes vous le diront, si vous les écouter. Comment faire? Avec le Régime d'Elimination.


Qu'est-ce que le Régime d'Elimination?


Des études - et mon expérience personnelle - ont montré que c'est l'un des moyens les plus efficaces d'identifier les aliments qui sont la cause d'inflammations et de maladies dans votre corps. Ma petite maman en a fait l'expérience avec les produits laitiers, et moi-même avec le gluten.


En gros, vous éliminez les cinq principaux irritants de votre alimentation (gluten, produits laitiers, soya, maïs et œufs) pendant 21 jours. Seulement 21 jours. Ensuite, vous réintroduisez un ingrédient à la fois tous les trois jours pour voir lequel est responsable du problème.


Supposons que vous avez de l'acné et que vous n'arrivez pas à en déterminer les causes et la façon de la traiter. Vous suivez le régime d'élimination pendant 21 jours, et votre peau s'éclaircit progressivement. Bien, mais comment savoir lequel en est la cause ? Le fromage vous manque vraiment, alors vous commencez par réintroduire les produits laitiers - et heureusement pour vous, rien de change. Trois jours plus tard, vous réintroduisez les œufs - rien ne se passe, votre peau continue même à s'améliorer. Trois jours plus tard, vous mangez à nouveau du gluten - et bim ! l'acné revient. Vous pouvez être certain à 99,99 % que le gluten est la cause du problème.


Et après? Ensuite, vous adaptez votre alimentation. Quelle que soit la cause de l'éruption cutanée (ballonnements, fatigue ou asthme), vous devrez apporter des changements durables à votre mode de vie. Et c'est là que j'entre en action. En tant que Coach Santé, je peux vous aider à transitioner vers une alimentation sans gluten!


Voilà voilà ! N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions!


L'essentiel est de garder votre intestin en bonne santé et happy, et vous le serez aussi ! Tout commence là!

Meet your Best Self by Elise Rousse

​© 2019

  • YouTube
  • Facebook
  • Instagram